Loading Events

Nous, visitandines de Moulins

83 Rue D' Allier
2 May 2015 @ 00:00 - 31 December 2015 @ 00:00
  • This event has passed.

TRANSLATE THIS PAGE IN ENGLISH

Objets insolites témoins d’une riche histoire

De très nombreux couvents furent fondés partout en France au XVII° siècle. Moulins, capitale de l’ancien duché du Bourbonnais bénéficia de ce grand mouvement ecclésial. Mais dans ce foisonnement monastique, la Visitation Sainte-Marie de Moulins est à la fois un exemple concret bien documenté et un cas très particulier que l’exposition « la Ferveur de vivre » permet de comprendre.

Fondé en 1616, cette petite maison religieuse va acquérir une notoriété nationale grâce à la venue à Moulins de femmes hors du commun qui marquèrent les religieuses bien sûr mais toute la société civile également. C’est d’abord sainte Jeanne de Chantal, fondatrice de l’ordre, qui vient plusieurs fois à Moulins et y décède en 1641. Dès lors Moulins devient un site saint pour l’institut et un lieu de pèlerinage. Les religieuses conservent de nombreux souvenirs de leur fondatrice exposés pour la première fois.

Marie-Félice Orsini, veuve du duc de Montmorency, décapité sur ordre de Richelieu marque à son tour la Visitation et la ville dans son ensemble. Bienfaitrice, elle aide les pauvres et les malades de la ville. Son mécénat et son goût affirmé pour le beau l’amène à faire construire en 1650 une église d’architecture classique, richement parée, dotée d’un trésor liturgique unique, afin de recevoir le mausolée de son époux, mondialement connu. Devenue sœur Marie-Henriette, elle se dépouille et partage la vie simple des religieuses dont des objets exposés témoignent.

Des femmes actives au service des autres

Des jeunes filles de plus grandes familles se sentent appelées dans cette maison. Certaines ont encore des cousins en Bourbonnais, d’autres ont marqué l’histoire comme les Ventadour, Fouquet ou Valencay. Avec des centaines d’autres, de toutes classes sociales, elles assurent le temporel du couvent, conduisent les travaux d’agrandissement et de rénovation, accueillent des pensionnaires. En plus de leur intense vie spirituelle comptant nombre de miracles et de révélations dignes des plus grands saints, ces femmes de foi, font face aux guerres et aux aléas de l’histoire qui les contraignent à l’exil vers le Nivernais après la Révolution.

Les visiteurs découvriront comment le couvent est peu à peu transformé pour laisser place à l’actuel Lycée Théodore-de-Banville.
En 1876, d’autres visitandines reviennent à Moulins sous la conduite d’une princesse de Bourbon-Bragance, avec le soutien indéfectible de Mgr de Dreux Brézé.

Une nouvelle page d’histoire s’écrit alors avec la construction d’un second monastère situé dans l’actuelle rue des Tanneries. Malgré les deux guerres qui marquent l’Allier, les visitandines vivent aujourd’hui encore à Moulins leur vocation de prières. De nombreux objets d’art, nés de leur aiguille et de leur pinceaux témoignent de la richesse de leur vie à l’ombre des hauts murs de clôture, où le visiteur est invité à pénétrer pour la première fois.

A l’occasion de cette exposition, le Musée de la Visitation a publié un beau libre d’art consacré à l’histoire des communautés de la Visitation de Moulins : La Ferveur de vivre

Commissaires de l’exposition : Gérard Picaud et Jean Foisselon, directeurs du Musée de la Visitation

Details

Start: 2 May 2015 @ 00:00
End: 31 December 2015 @ 00:00

Venue

Venue Name: Hôtel Demoret – Espace Patrimoine
Address: 83 Rue D' Allier
Moulins, Francia 03000
Phone: +33 0470443903

Organizer

Organizer Name: Gérard Picaud, et Jean Foisselon